AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Prison de flamme

Sam 23 Sep - 22:07

L'incendie




14h - La sonnerie d'alarme tonne dans vos oreilles. C'est l'affolement général, des cris résonnent, de peur et d'euphorie. Tous vos sens sont en alerte. Vous pouvez sentir la fumer, rentrer et sortir de vos poumons. L'odeur de brûler envahit petit à petit les couloirs. Les gardiens et le personnel sont dépassés, certains tentent de retenir ce monstre de flammes, d'autres d'empêcher les prisonniers de piller et de s'enfuir. Comment la situation avait-elle pu dégénérer ainsi ? Comment avait commencer le feu ? Pas le temps de réfléchir, il faut que vous preniez une décision, et vite.
______________________________________________________


HRP : Voici donc le fameux rp de clôture du forum. Faites ce que vous voulez de votre personnage, le faire mourir, dire adieu à quelqu'un, le traumatiser, ... Mais le maître du jeu interviendra quand ce sera nécessaire pour mettre vos personnages dans la mouise et surtout faire avancer tout ça. Veillez à ne pas mettre trop de temps à venir là ou vous voulez en venir, car l'événement ne durera pas indéfiniment. Après la clôture de l'event, vous pourrez finir vos rp en cour, mais pas en commencer de nouveau. Si vous réinscrivez votre personnage sur le prochain forum, il faudra prendre cet évent en compte dans la fiche de présentation.

Rappelons que les consignes de sécurité lors d'un incendie sont normalement de se réunir dans la cour, mais ici, la situation à dégénéré.

Comme d'habitude, vous n'êtes pas obligé de dépasser les 10 lignes. Il n'y a pas d'ordre rp, on vous fait confiance pour rester actif et ne pas monopoliser le topic.

CET ÉVÉNEMENT SE PASSE L'APRÈS MIDI DU 25 novembre 2016

Sur ce, bon incendie !
Codage fait par Corpse²
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du jeu
Date d'inscription : 16/03/2015
Lun 25 Sep - 4:40
  • Des gens
  • Kristopher Moreau
Prison de flammes
En une seconde, la vie pouvait changer du tout au tout. Le brun n'en savait que trop bien. C'était quelque chose dont il avait fait l'expérience maintes fois au cours de sa vie. Notamment, quand il avait emprunté la voie du crime.

Il n'aurait pu se douter de ce qui se passerait aujourd'hui. En pleine réflexion, plongé dans son monde, le brun n'avait d'abord pas entendu les bruits alarmés des prisonniers. D'habitude, ils réagissaient ainsi en raison d'un ou d'une Carnivore s'approchant, ou bien d'un gardien de sécurité particulièrement violent et véreux. Il ignora ensuite les pas de courses. Mais quand il sentit l'odeur que produisait des flammes se nourrissant de ce qu'il trouvait et la fumée, il retourna dans son monde.

Par curiosité et par envie de survivre, il s'engouffra dans divers couloirs pour savoir par où il pouvait sortir. Mais... Il eut une toute autre pensée. Peu de gens, sinon personne ne lui importait dans la prison. Hormis Roxanne, étrangement. Pestant, il s'engouffra au travers de divers autres couloirs, ignorant les prisonniers et les consignes de sécurité.

-ROXANNE ! Hurla-t-il au travers de tout ce chaos



J'aime le fromage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 23/04/2016
Mar 26 Sep - 9:21
T'as jamais eu beaucoup de chance dans la vie Keysha. C'est peut-être pour ça que quand le feu s'était déclaré, tu étais enfermé dans les sous-sol. Y avait pas beaucoup d'air respirable, t'as été obligé de t'accroupir au sol pour garder une chance de survie.
C'est con, hein, la vida? Une seconde tout va bien, t'es enfermé pour avoir encore fait une connerie, et la suivante, tu tentes par tout les moyens de sortir, voyant peu à peu la fumée grandir, le feu se propageant bien trop vite à ton goût.

T'étais enfermée, seule. Personne ne penserait à aller vérifier dans la salle d'isolement. C'était bien ton jour tiens!
Tu as essayer de balancer la chaise en métal sur les barreaux et tu as manqué de te la prendre en pleine face. Tu as essayer de crocheter la serrure, mais un cadenas venait la renforcer, ta réputation te précédant.

C'est bête, mais presque deux ans auparavant, tu n'en aurai rien eu à foutre de crever ici et comme ça. Tu aurais rejoint ton frère et ta mère, pour toujours réunis. T'étais plus croyante depuis longtemps, mais aucun risque que t'aille au paradis de toute manière. Pourtant tu prias. Tu ne voulais pas mourir. Tu avais bien trop à perdre.
Tu supplias pour que quelqu'un, un gardien ou n'importe, comprenne que les sous-sol étaient déjà emplis de fumée, et qu'ils risquaient de faire une victime. Mais étais-tu la seule bloquée ici? Tu n'entendais que les cris venant d'en haut, des cellules que tu entendais s'ouvrir dans la précipitation.

Un instant, tu pensas à Daemon, souhaitant de tout ton coeur qu'il ait réussit à s'échapper de cet enfer. Pourquoi le feu s'était-il propagé si rapidement? Pourquoi maintenant?
Tu suffoquais. Il n'y avait plus vraiment d'air. L'inconvénient des sous-sol, c'est qu'il n'y a pas d'air, pas de fenêtre. La fumée avait donc tout le luxe de remplir l'espace confiné.

- Y a quelqu'un?! Je suis enfermée!


Tes pensées alourdies de fumée toxiques se dirigèrent vers deux gardiens. L'un deux penserait-il à venir te chercher? Ils avaient dû entendre parler de ton enfermement pour insolence. C'est des rumeurs qui vont vite.
Tu toussas, encore et encore. Tu avais trop à perdre, il fallait que tu vives. Galaad... Mierda! Etait-il sorti de là? Bordel, pourvu qu'il ne se la joue pas héro du jour en allant libérer les détenus et qu'il se tire d'ici vite fait.
Tu sentais tes poumons douloureux, ta tête te tournait. Que quelqu'un te libère, et vite. Tu pris ton écharpe, que tu ne quittais jamais et la posa sur ta bouche, filtrant vainement l'air vicié. Ton masque de fortune ne tiendrait pas longtemps si personne ne venait te libérer.

- A l'aide! QUE QUELQU'UN VIENNE!


Et tu toussas de plus belle. Ouais. Une belle journée de merde celle-là. Enfin! Tant que Galaad, Road et Daemon s'en sortait, tu n'avais aucun regret. C'était tout ce qui comptait. Dis nous Key', t'étais pas à moitié abrutie par la fumée? Si, je crois que tu délirais.
Tu secouas les barreaux, bien décidée à sortir. Tu n'abandonnerais pas. Pas cette fois.



Merci à Road pour le kit ~
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/03/2015
Aujourd'hui à 13:09
D'aussi loin que tu te souviennes, t'as jamais courus aussi vite. T'as jamais eu autant à perdre, alors tu n'as pas réfléchis. Quand l'alarme incendie a retenti et que tu as pu t'échapper de ta cellule, tu t'es mise à courir, sans penser une seconde que tu te dirigeais peut-être dans le sens des flammes.
C'est con, c'était pourtant pas une journée si merdique que ça, à la base. Mais en début d'après-midi, les choses avaient dégénérées et tu t'étais retrouvé au milieu d'une panique monstre, la menace d'une mort violente pesant sur l'ensemble de la prison.

Dans ses moments là, la consigne veut que vous vous réunissiez tous dans la cour, à l'abris des flammes. Mais non. Il n'y avait qu'une seule personne à qui tu pensais Alex, et il était hors de question que tu l'abandonnes au feu ravageant la prison.

- WILLY!

Tu étais rentré dans l'infirmerie, mais tu ne le trouvas nulle part. Il n'était plus là depuis longtemps, mais tu connaissais ton frère. Il ne sortirait pas sans avoir aidé les autres à s'en sortir. Un jour, c'est toi qui finirait par l'achever.
Voilà pourquoi tu te retrouvais à courir dans tous les couloirs, cherchant vainement ton frère. Putain mais où s'était-il encore fourré?!


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 25/09/2016
Contenu sponsorisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: