AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

L'alccol c'est de l'eau...ou pas !

Jeu 3 Nov - 22:25
Soirée beuverie avec des gens de la prison. Des bouteilles dérobées dans les bureaux des gardiens et du personnel, une enceinte, de la musique, des clopes, des joints et des fous rires. Je suis à Ciguèstraz à cause de l’alcool et là, je bois. J’en ai besoin, je dois décompresser, trop de choses me sont tombées sur la gueule d’un seul coup, des bonnes et des mauvaises, surtout la dernière option. Pour commencer, cette histoire de mdj de mes couilles qui fait chier toute la prison, cette gazette qui n’épargne personne et qui en sait bien trop à mon goût, l’arrivée de mon ex, son baiser, ce coup de cœur pour Ina, une gardienne… Ma pauvre tête n’en peut plus, mon cerveau va devenir un putain de volcan et pouf, il va dévaster toute la prison de sa lave, ça va sentir le roussi. Oula, je sais pas combien de verres je me suis enfilée mais là, ça commence grave à tourner et dans ma tête, c’est pas rond que ça tourne !

-Hey les gars, passez la bouteille de Vodka, je suis trop sobre là !

Tout le monde éclate de rire, l’alcool fait vraiment rigoler d’un rien, ça me rappelle mes soirées entre potes tout ça. Franchement, c’est n’importe quoi de venir boire dans les jardins de la prison, si on se fait gauler,  le cimetière nous ouvre les bras ! Surtout si c’est Road Spencer ! La soirée s’éternise pendant un temps puis l’équipage fini par quitter le navire bien trop vite à mon goût. Entre ceux qui décèdent dans leur gerbe, ceux qui dorment à la belle étoile et le p’tits joueurs qui sont partis se coucher dans leur cellule depuis un moment, il ne reste plus grand monde. Ça se résume à moi et ce Cristiano, dont j’ai appris le nom au commencement de la soirée. Bon bah, on est parti pour picoler à deux.

Déambulant dans les couloirs, une bouteille dans la main, bras dessus-dessous avec Cristiano, je peux enfin démontrer que la terre tourne sur elle-même. La route ne m’a jamais paru aussi peu droite.

-Cristiano, t’es pas frère avec Pablo Picasso ? Ya un air de ressemblance ?

Je brayais de la merde dans les couloirs. Je sais pas, les deux finissaient pas « o » alors j’ai tenté le coup. Il faut bien que je sache qui j’ai en à mes côtés…UNE BOUTEILLE DE VODKA PRESQUE PLEINE, YOUPIII ! J’en bois une gorgée, passant la bouteille à mon collègue, sortant une clope, cassant la première tellement je suis pas douée. Je grogne, torchée.

-La connasse ! Elle s’est cassée avant que je puisse la goûté !

Sortie du contexte, cette phrase est chelou mais bon…VIVE LA BIBINE ET LES CHATTES ! Faut arrêter l’alcool, c’est mauvais madame Sanders ! Je finis par m’allumer une clope, montrant au jeune homme qu’il pouvait se servir s’il en veut une.

-Road c’est un roux et les roux ça pue la pisse et ça a pas d’âme !

Ouai je suis partie loin, très loin, la redescente va être dure, très dure. Levant ma cigarette en l’air, je finis pas me mettre à chanter une souris verte qui courait dans l’herbe… La pauvre se fait attraper par la queue et se transforme en escargot. Elle a rien demandé à personne, laissez-la en souris, elle était plus mignonneuuuh ! Et pourquoi elle est verte ?

-La souris verte c’est HULK ! C’est une putain de révélation Pablo !


Vive le savon Dove ♥ (Merci Ina et Chad xD):
 

Vava ♥:
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 15/12/2015
Sam 5 Nov - 0:07
On ne va pas se mentir, ici, pour moi, tout est prétexte à se bourrer allègrement la gueule. Entre potes ou avec un inconnu, quelle différence ça fait avec quelques grammes dans le sang ? J'adore le ciel, la nuit, même si cette ville de merde nous empêche de voir la plupart des étoiles, j'ai l'impression que la nuit, on est plus seul, c'est surement ça qui fait le plus peur aussi. Je l'ai vu se répéter tellement de fois ce schéma depuis mon arrivée : musique + alcool et le gros spliff qui fait du bien. Parfois je me dis que je suis tombé dans la meilleure prison du monde, juste parce qu'on peut faire tout ça et puis le lendemain, je me réveille.

Je jette un regard noir à mon pote qui se barre tranquillement avec au bout de la main une petite gow. Il me fait un fuck et je lui fais un point vengeur, je le mangerais froid. En une fraction de seconde, je me sens tout seul, tout con. Alors je m'enivre de la musique et danse un peu, je ne tarde pas à provoquer le rire de cette fille ... cette fille ... je l'ai jamais vue ?!

Ah dans la famille on tarde pas avec les présentations. V'là qu'on se retrouve à tituber dans les couloirs. Je sais pas trop bien si on se tient par camaraderie ou si c'est parce qu'on serait pas capable de marcher tout seul.

- Tu ... Tu crois que ma vie aurait été différente si j'avais su que Pablo c'était le prénom de Picasso plus tôt ?

Remettre en question sa vie - faire trois pas - oublier de quoi on parlait - sourire. La vodka c'est beau putain, plus beau qu'un putain de poème c'est moi qui vous le dis.

- Putain

C'est un beau mot. Les choses simples concises c'est beau et pratique.

- J'aimerais pas qu'une fille dise ça de ma bite.

Je ris, un peu trop, c'est ridicule. Franchement comment une boisson avec autant de trucs dedans peut être transparente ? C'est sur réaliste, nan ? Elle me tend sa clope, aller cerveau, calcul un choix et une réponse.

- Ah Nan, je fume que quand je déprime.

C'té pas faux.

- Et je déprime pas avec une demoiselle à mes côtés.


S'en suis d'un clin d’œil exagéré tellement mal maîtrisé que j'ai un bout de langue qui s'extirpe de ma bouche sans le vouloir. Best dragueur. Elle commence à gueuler comme pas possible des âneries, et même si je ne comprenais que la moitie, ça me suffisait pour rire comme un porc. Et soudain, l'illumination, je nous arrête d'un coup, pose mon doigt sur sa bouche et lui chuchote de la voix la plus pétée du monde :

- Shhhhhhhhhhhhhhh - y fauuuut pas qu'on nous entende.

Les yeux exorbités, je ne sais plus trop si c'est le moment sensé de ma cuite ou pas.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/03/2016
Sam 5 Nov - 1:59
On ventre me fait bobo à force de rire, Pablo est trop drôle bordel ! Je vais me pisser OMG ! Il aurait pu juste dire caca-pipi que je me serais tapée une barre vu mon état. Ma mère me disait souvent que c’était lamentable de voir une fille picoler… FUCK YOU MOTHER ! Je suis trop heureuse en ce moment et la vodka y est pour quelque chose, c’est certain ! Quand Pablo me parle, mon cerveau prend 4 ans à déchiffrer ses mots, mais c’est marrant, très marrant. Il veut pas de clope bah alors que je vais fumer toute seule et mourir du cancer des poumons, toute seule, OUIII ! Bon par contre, la cirrhose nous attend tout deux. Je crois qu’il me drague, il me fait un clin d’œil digne de Maugrey fol œil en me tirant la langue. Mais WTF ?!

-P’tain t’es trop bon dragueur toi, t’as toutes les nanas à tes pieds !

C’est un fétichiste bordel ! Je sais pas pourquoi je pense à ça, peut-être le mot « pied » ? C’est moche un pied et en plus, il y en a qui pue des pieds, c’est affreux ! Je gueule tout et n’importe quoi, tout ce qui me passe par la tête, donc, de la merde quoi. Puis PAF ! Un doigt vient entraver mes paroles. Il veut que je le lèche ? Je suis pas un chaton, je suis un fucking écureuil !

- Shhhhhhhhhhhhhhh - y fauuuut pas qu'on nous entende.

Il m’a brisé les tympans malgré une tentative de chuchotement.

-BWOUAAAH MAIS T’ES FOU ! JE TIENS A MES OREILLES !

Comment je fais Dumbo sans oreilles putain ?! Je dois me calmer, revenir à moi parce que là, je suis partie sur Krypton. Enfin là, je suis sur le Blackpearl et le navire tangue à mort. Je ne vomirai pas, promis ! C’est pas dans mes habitudes en plus, je tiens bien, enfin là, je suis torchée et j’assume. Le bruit d’une porte qui se ferme me fait sursauter et baliser en même temps.

-Putain faut aller se cacher Pablo !

Je l’agrippe par le bras avant de partir en courant vers le garde-manger du réfectoire. Ouai allez savoir pourquoi, mes pieds m’ont menée là-bas. Peut-être parce que j’ai la dalle ?

-Pablo ! On va se faire avoir alors sache que je t’aime !

J’allais me jeter dans ses bras comme une scène des feux de l’amour, mais l’alcool en a décidé autrement. Moi, Lexy Sanders, me fais un croche-patte à moi-même et c’est le drame. Je m’étale sur le sol frais, comme une merde. C’est froid par terre, c’est agréable, je pourrais bien m’endormir. Je sens les pensées parasites revenir. Nooon, partez ! Je reste étalée, joue gauche appuyée sur le carrelage.

-Pablo, t’as déjà été amoureux ?

Je sens les larmes montées. L’alcool n’est pas de l’eau.


Vive le savon Dove ♥ (Merci Ina et Chad xD):
 

Vava ♥:
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 15/12/2015
Dim 20 Nov - 15:53

Elle commence à gueuler, j'écarquille les yeux et me recule d'un coup, je m'attendais pas vraiment à ce que ça l'enrage encore plus. Elle a vraiment l'air complètement à l'Ouest, encore plus que moi. Soudain, un bruit bizarre métallique se fait entendre derrière nous, je tourne la tête pour guetter le moindre mouvement suspect, mais voilà qu'elle m’agrippe et m'entraîne dans sa course, ah, une vraie furie. Je me concentre pour ne pas me péter la gueule, surement que le danger est motivant.

Je me tiens les genoux, essoufflé, je reprends ma respiration, j'ai un point de côté pas possible. J'ai jamais aimé courir bourrer. Je la vois tomber devant moi, dans une chute lente et silencieuse, c'était ridicule et j'ai pas bien compris ses intentions. La voilà par terre qui ne bouge plus, elle a trouvé une bonne position ou elle a juste plus la force bougée. Elle a l'air si tranquille d'un coup, on aurait presque dit qu'elle était tombée intentionnellement. Je m'assois en tailleur à côté d'elle, le sol est froid.

C'te question, j'ai pas pu retenir mon fou rire, bon, c'était un rire jaune, mais ça me faisait rire. Je trouvais ça ironique qu'elle me pose ce genre de question, de mon côté, c'était une longue histoire. Ça faisait un bail que je savais plus trop comment répondre à ce genre de question.

- Oh bah, si tu savais.

Je regarde son visage, et même si dans l'obscurité, on y voyait pas grand chose, elle avait tout d'un coup une mine triste. C'est qu'elle va avoir l'alcool mauvais la petite. Je me demande bien à quoi elle est en train de penser, peut-être qu'en arrivant ici elle a été séparée de son amour ?

- C'est un vrai nid à emmerde ce truc-là.

Je lui dis ça avec un sourire innocent même si j'ai une arrière-pensée. Je savais pas bien ce qu'elle voulait me dire, mais vu son expression tout n'allait pas pour le meilleur des mondes à ce niveau-là.

- Pourtant, il n'y a rien qui me manque plus.

Je soupire un peu, j'avais dit ça un peu plus bas, comme si c'était un secret, comme si ce n'tait pas quelque chose d'avouable. Ça me manque d'avoir quelqu'un a serrer, de pouvoir retrouver cette personne et ce dire que tout ira bien. J'ai envie de faire l'amour, pas avec elle spécialement, juste, un contact physique, un peu de passion, même si c'était un amour névrosé ça m'irait. C'est qu'on se fait chier un peu par ici.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/03/2016
Contenu sponsorisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: