AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Isolement vengeur

Lun 12 Sep - 20:38

ISOLEMENT VENGEUR




De longs mois se sont écoulés depuis la dernière rencontre entre le gardien et la détenue. Il ne la voyait plus que sur ses écrans ou il en entendait parler au détour d'une conversation. Apparemment elle repartait sur la voie de la délinquance. Quelle connerie. On se fait refuser une sortie et on démolit son avenir ? Qu'importe. Ce n'était plus le problème de Road. Qu'elle se démerde ! Finissant sa tasse de café, il se consultât avec ses collègues pour la ronde du soir. C'était son tour. Le regard vide, il attendit le soir pour s'apprêter comme à son habitude : Lampe de torche, matraque, taser, gros paquet de clopes et petite flasque de scotch. Le gardien quitta sa salle une fois paré.

Ce début de ronde fut bien plat, pas un détenu sur qui taper ou passer ses nerfs. Quelque part c'était plutôt relaxant de profiter du calme. Il n'y avait que le bruit de ses pas pour lui tenir compagnie. Son esprit vagabonda mais très vite il fut alerté par quelques bruits. L'homme se concentra dessus et laissa les éclats de voix le guider. Malheureusement pour lui il reconnut rapidement une des interlocutrices.

« Arrêtez vos débats amoureux et sortez de là, immédiatement. » ordonna t'il en visant les deux silhouettes avec sa lampe torche






Code proposé par Arche Alpha



Cadeaux:
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/03/2015
Lun 12 Sep - 20:58
Des mois s'étaient écoulés sans que ni Road ni toi ne reveniez sur vos paroles. Impossible pour vous d'avouer avoir merdé. Ou pas, qui savait? Malheureusement, la déception ressentie ce jour-là ne partait pas, et bientôt, il te devint impossible d'avoir confiance en qui que ce soit. Galaad, Daemon... Tu prenais peu à peu tes distances. Ils étaient tous pareils. Tous des connards. Ils n'avaient jamais voulu comprendre. Pourtant, tu avais été honnête avec eux. Pourquoi t'avoir planté un couteau pareil?
Tu avais peu à peu recommencé à faire ta loi, dans l'ombre, causant toujours plus de tord à Zak, plus de boulot aux gardiens. Jamais tu n'avais croisé Road ou Galaad, prenant attention à ce qu'ils ne puissent pas venir te faire la morale.

Mais plus les mois passaient et plus tu comprenais que ce n'était pas le bon choix. Sauf qu'il t'était impossible de compter sur qui que ce soit, alors comment pourrais-tu te défendre si ce n'était par la violence?
Un soir d'ailleurs, tu surpris une ordinarie avec ton dossier entre les mains. Sauf que c'était ton dossier médicale. Elle l'avait lu. Elle savait pour les coups. Elle savait pour ta souffrance et ta faiblesse passées. Elle savait. Et elle voulait te faire chanter. Sauf que ça, ce n'était pas acceptable. Pas pour toi.
Avant même qu'elle ne puisse entrer dans sa cellule, tu la subtilisas au regard des gardiens et tu la retins contre son gré jusqu'à ce que le silence ne règne. Là, avec toute la rage dont tu étais capable, tu la balanças dans un couloir isolé. Elle gémit en se heurtant à la paroi avant de te flinguer du regard. Tu l'attrapas par le col, la soulevant du sol. C'était une brindille. Tu vins lui asséner un coup dans l'estomac, mais elle répliqua. Elle se défendait? Tant mieux. Un sourire sadique plus tard, tu avais attaqué, cette fois, sans retenue aucune.

Vous n'aviez pas entendu le gardien se rapprocher. Vous n'aviez pas pensé à regarder. Et comme souvent quand on joue, il arrive qu'on perde.

« Arrêtez vos débats amoureux et sortez de là, immédiatement. »

Tu étais aveuglée par la lampe torche, mais tu aurais reconnu cette voix entre mille. Le choc te figea un instant, et l'ordinarie en profita pour t'asséner un coups magistrale. Tu répliquas aussi sec mais elle s'enfuie tout de suite après, bousculant le gardien sans qu'il ne puisse l'attraper.
Tu te redressas, quelques contusions sur le corps, quoique rien d'inquiétant. Tu approchas doucement de l'homme, sans te presser, le regard haineux. Tu étais redevenue celle d'avant. Celle qui n'avait personne.

- Un problema Road?

Comme la première fois où tu l'avais rencontré, tu le provoquas. Parce que vous étiez redevenu l'un pour l'autre des étrangers. Et quelque part en toi, ça te faisait mal de voir à quel point vous étiez redevenus des inconnus. Toute trace de confiance ou d'une quelconque affection avait disparu de vos visage, et vous ne vous souveniez que d'une chose: votre dispute, et la gifle magistrale qui en avait résultée.



Merci à Road pour le kit ~
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/03/2015
Mar 13 Sep - 22:35

ISOLEMENT VENGEUR




La distraction qu'il occasionna permit à l'autre détenue de se défendre de manière remarquable avant de fuir. Elle pouvait bien courir, Road connaissait presque chaque visage de la prison, il s'en occupera plus tard. A vrai dire pour l'instant, elle le l’intéressait pas. Il était focalisé sur la mexicaine. La voir dans un état si minable... il aurait presque pitié. Mais très vite son comportement provocateur et insupportable chassa cette idée de sa tête. Nous y revoilà : elle avait choisi de régresser. Si elle ne voulait pas se calmer et bien soit, il allait devoir lui faire passer l'envie de jouer les dures. Profitant de leur promiscuité, il lui sourit en coin avant de lui asséner un coup de poing magistral au visage. Rien de mortel, juste de quoi lui remettre les idées en place en laissant une belle marque sur sa joue pour plusieurs jours. Elle n'était plus à une marque près sur son corps. Il la fixa reculer sous le choc avec jubilation.


« Rien à battre que tu sois une nana, je rends les coups.»


Il la jaugea de haut, avec mépris. Il ne la pensait pas capable d'agir comme la dernière des idiotes pour juste un refus de sortie comme le ferait une adolescente en pleine crise. Peut etre c'était-il finalement trompé sur sa personne ? Ce qui était assez rare pour le souligner. Il continua de l'éblouir avec sa torche.


« Maintenant tu vas sagement me suivre en salle d'isolement et je te déconseille fortement de faire la moindre connerie. » déclara t-il d'un ton calme derrière lequel on devinait son énervement.






Code proposé par Arche Alpha



Cadeaux:
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/03/2015
Mar 13 Sep - 23:10
Tu ne vis pas le coups arriver, mais tu le sentis. La frappe fût si forte que tu reculas, t'appuyant contre le mur pour ne pas tomber. Ta joue te brûlait, et un instant, ton regard parut désolé. Craintive. Pourquoi Road avait tant changé? Pourquoi t'avait-il tourné le dos de la sorte? Pourquoi être si violent? Si ivre de colère? Pourquoi s'en prenait-il à toi? Tu étais prête à parier que ça n'avait presque rien à voir avec ta déchéance.

« Rien à battre que tu sois une nana, je rends les coups.»

- Eres loco!

Tu le haïssais pour ce qu'il t'avait fait. Dans l'histoire, si tu savais que tu avais tord de redevenir ce que cette prison avait vu en toi, tu savais aussi que Road avait sa part de responsabilité. Il t'avait abandonné.
Tu vins vers lui, t'avançant lentement, le regard dur et la joue commençant déjà à tirer sur le violet. Quel enfoiré!

« Maintenant tu vas sagement me suivre en salle d'isolement et je te déconseille fortement de faire la moindre connerie. »


- Va te faire foutre Spencer. Je vais pas m'incliner devant un connard pareil. Pas après que j'ai vu ce dont t'es capable pour t'amuser.


Tu lui en voulais tellement! Pas pour t'avoir refuser une sortie, non, tu n'étais plus une enfant, mais pour t'avoir fait croire que tu pouvais compter sur lui. Tu avais toujours été seule et Road s'en était amusé.

- Laisse moi rentrer dans ma cellule ou appelle un otro gardien. Je ne te suivrai pas, pas même si tu me frappes.


C'était aussi simple que ça. Tu venais de signer ton arrêt de mort, et t'en avais rien à foutre. Prendre des coups, tu savais faire, ce n'était pas Road qui te ferait peur. Il ne te ferait jamais plier. Nunca!



Merci à Road pour le kit ~
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/03/2015
Contenu sponsorisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: