AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Fumer nuis gravement à votre santé et à celle de votre entourage. [Pv Jen']

Ven 29 Avr - 15:41

ft. Kristen Owens

ft. Jeni D. Yumi

Fin des corvées ménagères, je ressors de la lingerie en humant ma propre peau. Cette odeur est insupportable. J'ai l'impression de sortir de l'une de ses machines au bruit infernal. Je soupire lourdement en rejoignant les couloirs principaux de la prison. Je ne vais pas pouvoir me laver avant un bon moment, et à cette idée, je tords mon visage en une grimace de dégoût. Il faut que je prenne l'air, peut être que ça atténuera l'odeur âcre que j'ai l'impression de porter sur chaque parcelle de ma peau. J'arrive dans la cour, les mains dans les poches et un air des plus blasé au visage. Je ne sais pas quoi faire, et je ne veux surtout pas penser. Je l'ai bien trop fait ces derniers temps et réfléchir me ramène toujours à cette conclusion : J'ai merdé. Alors à quoi bon?

Je laisse mon corps s'étalait sur l'herbe, les yeux rivaient sur le ciel, je fais le vide. Ne pas penser. Surtout ne pas penser. D'ailleurs, lorsqu’on essaye de ne pas penser, on pense à ne pas penser, non?
Je pouffe de rire seule face à ce questionnement débile. L'ennui, c'est vraiment pas fait pour moi.

Non loin de moi, un grondement s'élève, un méli-mélo de plusieurs voix, masculine et grommelant. Je tourne la tête vers la provenance, et j'aperçois effectivement un groupe de mec, mais il y a une fille parmi eux. Et cette même fille, elle me fixe avec un regard empli d'agressivité. L'un des hommes lui met une légère tape sur l'épaule et ils quittent tous la cour. Sauf elle. Son corps reste planté là, comme un piquet. Qu'est-ce que j'ai bien pu lui faire à celle-là? Je l'ai poussé dans un couloir? Je l'ai insulté sur un coup de sang? J'en ai aucun souvenir.

Je me redresse, m'asseyant sur l'herbe en remontant mes genoux contre ma poitrine. Un regard neutre en sa direction, puis mes lèvres s'étirent en un grand sourire, d'un signe de main je l'invite a approcher. Après s'être enfin décidé, elle est devant moi et me regarde de haut, logique, je suis assise.

T'as une clope?  demandais-je toujours avec ce même sourire inchangé.

Elle tique, laissant une espèce de grognement sortir d'entre ses lèvres, et elle enfouit sa main dans la poche de son pantalon et me tend le paquet. Je l'attrape, l'ouvre et en retire deux. J'en cale une entre mes lèvres, et lui tend l'autre. Elle la prend et détourne le regard, semblant observer l'endroit où le groupe de mec a disparu.

Penche-toi, je vais allumer la tienne.

Son regard revient sur moi. Je balance mon index d'avant en arrière, insistant pour qu'elle se penche. Ses épaules se soulèvent légèrement, puis elle plie ses genoux se mettant enfin à ma hauteur. Je porte donc la flamme du briquet sur le peu de tabac qui dépasse du tube.

- Tu sais où je peux trouver ton boss par hasard? Me demande elle en tirant fortement sur le filtre. Alors c'est ça.

C'est pas moi qu'elle cherche, elle vise plus haut. Directement le haut du panier. Lui demander ce qu'elle veut ne m’emmènera à rien. Son regard trahit largement ses intentions.

La frustration dût à l'odeur que je porte, j'ai trouvé comment l'évacuer. Je soupire, affichant un léger sourire. Mes doigts saisissent lentement la cigarette éteinte qui repose entre mes lèvres, je la retire, la laissant sur l'herbe. Puisque c'est comme ça.

Elle est par terre, les mains plaquées sur son visage. Elle ne saigne pas. J'ai pas tapé assez fort. C'était juste un avertissement le coup de boule, juste. Assise à califourchon sur elle, des spasmes dans les bras et une sensation d'engourdissement dans les jambes à cause de l’asphalte sous mes genoux, je souris.

- Je sais pas qui t'es, mais je suis très physionomiste. Mais il n'y a rien de personnel dans tous ça, j'espère que t'en es consciente.

J'entreprends de me relever quand quelques chose d'humide vient s'écraser sur mon visage, produisant un bruit immonde. Comme de l'eau qu'on jette sur le sol.
J'écarquille les yeux en portant lentement mes doigts sur ma joue, rencontrant la source d'humidité.

C'est chaud, et gluant. Elle vient de me cracher dessus. Au visage. Elle m'as crachée a la gueule?


Signa':
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 26/12/2015
Ven 29 Avr - 18:07
Fumer nuis gravement à votre santé et à celle de votre entourage.

29.04.2016

Feat Kris


La brune n'avait pas besoin qu'on la sorte de sa cellule pour les tâches quotidienne. Elle s'était déjà barrée, mais pas du tout pour allez faire des machines ou quoi, non. Elle se promenait.
Qu'est-ce qu'on pouvait faire dans cette maison après tout? Si elle avait un peu de chance, elle sortirait s'occuper de sa moto demain, mais pour l'heure, la mafieuse devait supporté ces longues heures d'ennuis en perspective. Il fallait vraiment qu'elle trouve quelque chose à faire. Sachant Adam occupé, la brune n'essaya pas de le chercher. Mais p't'être que Kris' s'emmerdait elle aussi.

Dans un couloir, la brune croisa un groupe de mecs ricanant qui se turent à son passage. Ils la suivirent du regard, sans qu'elle y fasse attention. Ses pas s'arrêtèrent dehors. Il faisait bon, l'air matinal aurait presque pu la rendre jovial si elle en avait eu l'habitude. Mais un mouvement vint troubler son bien-être éphémère.
Sa brune, à califourchon sur quelqu'un. Cognant la personne à terre, de plus en plus fort. De là où elle était, Jeni n'était pas capable de percevoir les traits qui dessinaient le visage fin de Kristen. Elle la laissa faire, jusqu'à que du coin de l'oeil, elle aperçoive le mouvement d'un gardien. Les combattantes n'avaient pas encore été repéré, mais ce n'était qu'une question de temps avant que Kris ne se retrouve en cellule de confinement.

S'approchant à grand pas, la louve s'arrêta derrière son amie, s'apprêtant à ouvrir la bouche avant que la victime ne fasse le geste de trop. La boxeuse se figea, et Jeni fronça les sourcils. Se penchant, elle poussa Kristen sur le côté, envoyant un coup de pied brutal dans les côtes de la gamine par terre. Son regard glacial, aussi dur que le roc s'arrima dans celui colérique de la fille, et un nouveau coup jaillit. Elle l'attrapa par les cheveux, la tirant vers le haut, enfonçant brutalement son genou dans l'abdomen de la victime, avant de tirer sa tête en arrière.

- Retiens bien, gamine, qu'on ne touche pas à mes partenaires.

Elle avait failli dire "homme" mais ce n'était pas le mot qui convenait pour Kris. Non pas parce qu'elle possédait des courbes féminines, ainsi qu'un cerveau, mais parce qu'ici, elle était son bras droit. Forte et fiable.


HRP : /
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/02/2016
Mar 28 Juin - 22:49
P'tit up, puce?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/02/2016
Lun 8 Aoû - 21:22

ft. Kristen Owens

ft. Jeni D. Yumi

Suite à l'humiliation de crachat, une rage incommensurable avait pris possession de mes membres et frapper cette fille était un automatisme. Puis sans vraiment avoir le temps de comprendre, me voilà sur le sol, sur le côté. Mon regard se lève sur Jeni. Je ne m'attendais pas à la voir ici et je ne m'attendais pas à la voir se déchaîner sur cette femme. Ses paroles m'atteignent positivement, mais je ne le montre pas. Je me contente de me relever rapidement regardant les alentours. Un groupe commence à se former autour de nous, si ça continue toute l'attention va se braquer sur nous, il faut qu'on dégage de là .

Pour faire lâcher prise à la mafieuse, je pose mon pied sur le front de la victime pour la pousser une nouvelle fois sur le sol et sans prévenir, j'attrape le poignet de la brune pour courir à l'abri des regards. Ce n'est pas comme ci, j'avais peur pour ma sécurité, mais plutôt pour Jeni. Si elle se fait enfermer en isolement, tout s'écroulera. Après plusieurs secondes de course, je ralentis jusqu'à m'arrêter puis je me retourne vers elle.

- Tu ne devrais pas te m'être en danger comme ça.

Avec ce que j'ai entendu, c'est une évidence, elle l'a fait pour moi. Et étrangement, je suis touchée. Est-ce qu'elle se préoccupe vraiment de moi, ou est-ce que c'est juste par intérêt ?

Je plonge mon regard dans le sien, entrouvrant mes lèvres pour respirer profondément, cette course n'était pas épuisante, mais l’ascenseur émotionnel m'a secoué. Je finis enfin par frotter ma joue, me rappelant du geste de la pauvre fille qui, à l'heure actuelle, doit regretter son geste.

- J'te revaudrai ça.

Dis-je en détournant le regard. Je suis incapable de la remercier, trop d'orgueil et de fierté, mais je n'oublierai pas ce qu'elle a fait, c'est une certitude. Le silence s'installe entre nous alors que je m'adosse contre le mur, jetant de rapides coups d’œil au-dessus de l'épaule de ma comparse pour voir si les gardes nous ont vues. Et comme pour détourner le sujet de la conversation, je tente un maladroit...

Et sinon, ça va?  


Signa':
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 26/12/2015
Jeu 27 Oct - 19:07
Fumer nuis gravement à votre santé et à celle de votre entourage.

29.04.2016

Feat Kris


Rapidement, la leader sentit une main ferme lui attraper le poignet, et la tirer avec une rapidité qui ressemblait davantage à de la précipitation, à l'écart.

- Tu ne devrais pas te m'être en danger comme ça.

Nyut?
Kristen la lâcha, jetant rapidement un coup d'oeil en direction de la fille qui devait certainement regretter son geste à l'heure qu'il était. Tant pis pour elle, elle venait de se faire une ennemie. Si elle voulait intégrer les BloodT, c'était un échec cuisant. Enfin bref.
Son bras droit semblait nerveuse, tendue serait un adjectif plus exact. Comment ça elle ne devait pas se mettre en danger? Ah, elle parlait certainement de la cellule d'isolement, et de la surveillance accrue des gardiens à son égard. Ouais, c'est vrai qu'elle n'avait pas encore eu le plaisir de pénétrer dans cette magnifique... pièce blanche et... froide. Arhem.

- J'te revaudrai ça.

La mafieuse haussa vaguement les épaules. C'était son boulot de prendre soin de ses subordonnés. Bon, certes, ils n'étaient pas une joyeuse famille dont elle était la gentille maman - regard méprisant pour les Funstart -, plus un bataillon aux capacités sur-développé et à l'agressivité accrue. Tout dans les bras, rien dans la tête, c'est ce qu'on pensait d'eux, et certainement d'elle. Mais il n'y avait qu'à avoir un peu de jugeote, et de bons yeux pour deviner que ce n'était pas tout à fait le cas. Sa carrure était loin de celle d'un bodybuildeur, ce n'était pas elle qui allait distribuer des droites à tout va, non. Mais une équipe de mastodonte obéissant à une mafieuse entraînée et réfléchit, là ça devenait plus qu'une simple rébellion.
Et Kristen l'avait bien compris. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle l'avait rejoint. Entre autre.

- A voir.

Son regard vairon suit celui émeraude de la brune. Elle hésite, et Jeni sent la nervosité dans sa vivacité. Ouais, mais les gardes ne semblent pas s'être inquiétés pour la petite querelle passagère. Qui avait-il d'inquiétant là-dedans après tout?

- Et sinon, ça va?

Yumi hocha vaguement la tête. Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas vu Adam, cela la dérangeait un temps soit peu. Mais sans doute était-il occupé. Ou autre. A voir.
Elle finit par s'asseoir, adossé au mur, les genoux repliés vers le plafond, et les coudes dessus. Son cerveau tourna quelques instants, avant qu'elle ne se décidé à ouvrir la bouche:

- On manque d'effectif. La corruption des gardes avance, mais l'objectif "prendre le contrôle de la prison" ne tiendra pas les autres en haleine très longtemps. Faut viser plus gros, sans leur en parler. Et surtout, les autres clans se développent un peu trop à mon goût...

Elle jeta un regard à la brune, attendant une approbation, une critique. Elle était la seule dont elle écoutait l'avis. Raven ne voulait pas se traîner dans une de ses histoires, et elle savait pertinemment qu'il ne se mettrait pas sous ses ordres, mais le mettre avec elle à la tête paraissait... plutôt une mauvaise idée. Qu'on évite de l'accuser de favoritisme.

- Hum... au fait, toi ça va? Lâcha-t-elle, en se rendant compte qu'elle ne lui avait pas rendu sa politesse.


HRP : /
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/02/2016
Contenu sponsorisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: