AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Comment bien s'entre-tuer.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Lun 28 Déc - 22:43
-T'es une putain de connasse perverse, bordel, je vais m'éclater la gueule... C'est parti, je vais faire la fifolle.

Je rigole à mon tour face aux adjectifs qu’elle m’attribut. Je la regarde, silencieuse, alors qu’intérieurement je suis pliée. Non mais regardez-là, elle a trop de mal OMG ! Une fois « stable », elle commence à crier mon nom en exécutant mon gage. Là, j’arrive plus à contenir mon rire, j’m’en fous si les gens m’entendent, la scène est trop drôle. Et la voilà qui se mange encore un mur… Je vais me pisser dessus OMG !!!!

-Tu m'as tué! Meuf, j'espère que ça t'a plus que j'ai pas fait ça pour rien. J'espère qu'il y a pas de vidéo sinon je suis dans la grosse merde sa race. Mais t'es morte, si j'arrive à te viser dessus.

-T’arrives même pas à tenir debout stp !

J’ai parlé un peu trop vite on dirait, elle se relève au bout de quelques minutes criant un mot qui me plait bien. Mon dieu, cette fille est complétement déchirée ! Je repars en direction opposée avant de m’accroupir pour tirer sur les lumières face à moi. Allez, je veux encore donner des gages ! MOUHAHAH !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 15/12/2015
Mar 29 Déc - 2:15
Et je me suis loupé ! Bordel ! Comment c'est possible d'être nul à ce point fais chier !
Bon, on se calme et j'écoute ce que ce foutu MdJ a à me dire.
C'est quoi cette question ? Il veut connaître mon passé alors. Peut-être ne connait-il pas tout sur tout finalement. Je me retournais donc vers là où j'avais entendu la voix afin de lui répondre..

- Tu veux savoir ? Je me faisais racketer à l'école avant que je commence à leur décoller la tête comme je sais si bien faire maintenant. Ça te convient ?!

A peine avais-je terminé ma phrase que je me rendais compte qu'on m'avait tiré dessus.. Je crois que dans la nullité j'avais fait fort là mais bon.. Ina s'approchait de moi et je me remémorais qui elle était, c'était une nouvelle gardienne. Je ne lui avais jamais vraiment parlé mais elle me semblait sympathique..

- Alors tu as une idée de qui a organiser ce merdier ?

C'est vrai que c'était une question que je me posais même si c'était complètement impossible d'y répondre à l'heure actuelle vu le nombre insuffisant d'indices quant à la réelle identité du MdJ..

- Aucune foutue idée, je vois même pas qui voudrait qu'on s'enferme là-dedans pour qu'on se fasse tous une partie de lasergame. C'est bizarre..

Je venais à peine de lui répondre qu'elle me donnait déjà mon gage. Elle était sans doute pressée de repartir à la chasse. Mais bon, il fallait bien que j'exauce son voeu ma foi. Je m'attelais donc à faire la roue, pas une roue magnifique mais je m'étais appliqué c'était ça qui comptait. Et je venais de terminer qu'elle s'en allait déjà.
Je faisais donc de même et partait de mon côté à la recherche de quelqu'un que je pourrais être capable de toucher pour une fois.
Bingo ! Au moment de tourner la tête, je vois de lumières qui vacillent. Pas le temps de se rapprocher que je vise un peu et que je tire comme un teubé sur la cible. Je devais l'avoir touché, il le fallait...


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/05/2015
Mar 29 Déc - 17:30

LASER GAME ! EVENEMENT
Oh non mais là, j’me sens plus les gars. J’ai encore réussi mon tir. Et en plus j’suis en tête ?! HAHA, on fait moins les malins bande de tarés ! Bon, tout peut encore se jouer mais au moins j’pourrai me la péter d’avoir été premier le temps de quelques minutes. Et attendez, c’est pas la meilleure.. J’ai touché Cass’ ! Elle va me payer le gage qu’elle m’a balancé tout à l’heure. Bon, faut que je sois inventif, j’ai strictement aucune idée de ce que je vais bien pouvoir lui faire faire.

J’ai pas eu trop de mal à la trouver, elle m’attendait patiemment. Par contre, what ? Elle a plus de vêtements. Ça me rappelle que j’ai vraiment hâte de voir l’état de tout le monde une fois qu’on sera sorti de ce truc. Enfin s’ils nous tuent pas avant. Après tout, je sais pas qui est l’organisateur de ce machin. J’imagine bien une sorte de savant fou avec les cheveux en pétard et des gants en latex. Enfin bref, je m’approche doucement de Cass’ et saute bruyamment à côté d’elle en essayant de lui faire peur.

_ SALUT, SALUT ! C’est encore moi, héhé. Bon, je vois que quelqu’un s’est chargé de te désaper à ma place, du coup..

J’ai pas pris la peine de finir ma phrase que je l’ai lentement tirée vers moi tout en extirpant discrètement le gâteau vert et puant de sa sacoche. Je faisais un peu durer ce contact qui devait probablement pas lui plaire (et c’est encore mieux comme ça) même si je dois admettre que, personnellement, ça me gênait pas le moins du monde de me coller à une jolie fille qui plus est, était à moitié nue. Enfin, pas le temps pour ça,  j’ai écrasé le gâteau sur sa tête sans qu'elle le voit venir en prenant soin de bien en étaler partout sur ses cheveux.

_ HAHAHAHA ! Allez ciao.

Sur ces mots j’ai filé en riant encore de ma blague pourrie puis j’ai tiré sur la première lumière que j’ai vue me passer devant en mode Speedy Gonzales. Allez, un petit quatrième tir de réussi serait pas de refus.. Bah quoi ? L’espoir fait vivre, hein.
Pride pour Epicode
Invité
Invité
Mar 29 Déc - 20:19
Bordel. Tu le voyais pas. Là Lukas. Il veut te faire peur. Mais il se foire littéralement, tu t'y étais déjà préparée mentalement. Chouette d'être maniaque du contrôle. Mais il fait du bruit, à coté de toi en essayant de te faire flipper et te pète un tympan au passage. "SALUT, SALUT ! C’est encore moi, héhé. Bon, je vois que quelqu’un s’est chargé de te désaper à ma place, du coup.." "Merci pour le bruit, c'était vraiment pas utile... Re sinon" Fis-tu du tac au tac.

Avant de te prendre le gâteau dégueulasse dans la gueule. Le fdp. Putain, t'avais pas prévu. Tu hais ce jeu bordel, tu rien calculé à l'avance. Putain. "Bien joué." fis-tu avant d'enlever le plus gros. Bordel, en plus ça pue. "HAHAHAHA ! Allez ciao" termina par te dire avant de partir en riant. La prochaine fois, il est mort, même s'il n'y a pas de première fois. Enfin, non, peut-être pas quand même c'est un jeu. Mais là tu prends bien chère.

Fin, bref, tu regardes un peu partout, enlevant le gâteau au fur et à mesure fin le plus gros quoi pour que t'arrives à mieux voir. Et là d'ailleurs tu tires. T'as vu des petites lumière si c'était pas le gâteau hein.




avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice fantomatique
Date d'inscription : 24/08/2014
Mar 29 Déc - 21:20

Lazer Game


Une voix sauvage apparaît.

"Et le ménage s’arrête. Qui a pu attraper la queue du mickey ? L'heure n'en ai pas là. Il faut que je donne des gages. D'actions en premier.

Numéro 8, et bien, tu m'épates, tellement de haine en toi. Tu vas me boire 4 grosses gorgées de cet alcool. J'espère que ça te décoincer.

Numéro 7, t'es un petit connard entre nous. Tu fais goûter énormément ce gâteau, tu n'as toujours pas goutté l'alcool. ça me déçoit. Alors tu vas prendre deux gorgées d'alcool en même temps que le gâteau."

Bien maintenant place aux gages de vérités, y'en a qui vont être ravi.

Numéro 1 encore à nous, et bien ça se voit que tu es déstabilisée. Dis moi, pourquoi es-tu devenue comme ça ? Ouais, ce genre d’état léthargique dans le quel tu te camoufles.

Numéro 8 La dernière fois, tu avais mal répondu. J'ai du te rectifié, pas trop les boules j'espère. Alors dis-moi vu que je suis d'humeur joyeuse, genre comme toi, tu vois. Ta maladie tout ça. Et bien, je vais juste te demander la couleur de tes sous-vêtements.

Et voilà nos leadears !

Galaad Hartera tiré sur  Logan Kartis
Lottie Yami a tiré sur Ina B. Swatch
Lexy Sanders a tiré sur Cassiopée Reed
Roxanne Eberhardt a tiré sur Lukas Roys.


Petit récapitulatif :

Lottie Yami : 2
Cassiopée Reed : 1
Galaad Harter : 3
Logan Kartis : 2
Lukas Roys : 3
Lexy Sanders : 3
Ina B. Swatch : 2
Roxanne Erbehardts : 2

C'est serré !
Codage fait par Corpse²
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du jeu
Date d'inscription : 16/03/2015
Mar 29 Déc - 22:43
A l’entente de la voix de ce bâtard, allias mdj, je fais une petite danse de la victoire en apprenant que j’ai une nouvelle fois réussi mon tir. SABREZ LE CHAMPAGNE LES AMIS ! J’aurai pu faire tireur d’élite dans une autre vie si je n’avais pas terminé dans cette foutue prison ! J’ai donc tiré sur Cassiopée. C’est l’espèce de cadavre qui sait tout sur tout le monde, non ? Ouai, j’en ai entendu parler de cette brunette, froide mais énigmatique à la fois. Je m’approche de l’intrigue pour lui donner son gage mais je me stoppe à un mètre d’elle.

-Pouah, ça pu la mort !

Une tête qui montre bien mon dégoût de cette odeur se transforme peu à peu en découvrant des restes sur le visage de ma cible. C’est donc le fameux gâteau que l’on a dans la sacoche… Merci mon dieu pour m’avoir évité de manger cette horreur ! Bref, pensons maintenant au gage que je vais lui donner.

-Salut Pépé !

Oui Pépé. Tout le monde doit la surnommer Cass’, Cassy ou je ne sais quoi d’autre, alors moi, ça sera Pépé et tant pis si elle n’aime pas. Mon regard se perd sur son corps bien dénudé, le mdj est un putain de pervers enfaite ! Mes yeux se baladent sur chacune de ses courbes, détaillent chacun de ses tatouages, c’est stylé, vraiment. Bon fini de mater putain !

-Bon bah t’as déjà plus beaucoup de tissu sur le corps et j’ai déjà pas mal reluqué. Du coup, fais-moi la danse du ventre en faisant une tête de poisson avec les petits bruitages et tout.

Elle semblait tellement vide d’expression que la voir imiter un poisson tout en dansant risque d’être divertissant et amusant à la fois. J’allume une clope, prête à observer le futur spectacle. Bah quoi ? J’ai pas de pop-corn alors je fais avec ce que j’ai.


Vive le savon Dove ♥ (Merci Ina et Chad xD):
 

Vava ♥:
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 15/12/2015
Mer 30 Déc - 10:21
Yataa. J'ai réussi. J'ai bien tiré! Je regarde aux alentour pour voir la personne que j'ai visé. Elle s'appelle Ina B. Swatch. je crois que c'est une gardienne. Ah mais ouais, elle, elle c'est une sadique, mes potes m'en ont parlé. Elle les fait chier sans cesse. Elle aime pas les détenus. Un gage me vint alors à l'esprit.

Je me précipites vers elle. En criant "CÂLIN" et je lui fais un câlin. Genre, ouais c'est provocateur. Bah quoi, elle agit par violence très souvent, moi je répond par des câlins et des coups de fusils qui balancent des fleurs. Mais c'est pas fini. Je lui ébouriffe les cheveux. "Sans rancune madame la gardienne qui aime pas les détenus!" et je souris un instant. "Oh bordel, le rime, je me surpasse ce soir ! Bon allez tchouss, en espérant que ça apaiser votre rage, tout les détenus sont pas que des connards sans âme et sans valeur." Et tu t'éclipses en chantant "JE VIS JE RÊVE JE LÉVITE."

Je sautes à cloche pied, parfois. l'alcool me monte à la tête, j'ai les joues rouges. Mais je continue de faire la conne. Je joue, comme d'habitude. Je cherche deux petits points lumineux du regard. Faut que je retombe sur Galaad, faut que je me venge. Il est pas sorti de l'auberge celui là.

Bon, ça fait deux ans là, que je cherche. Je rumine, avant que mes yeux pétillent. "OH OUI!" et je tire. Bon, bah on verra bien. J'espère m'être pas foirée. Dans tout les cas, après avoir tiré, je vais me cacher dans un petit trou.
Invité
Invité
Mer 30 Déc - 13:01
Bon j'avais réussi à tirer sur quelqu'un ! Joie ! J'étais pas si rouillé que ça du coup. Bon, j'avais tiré sur Logan apparemment. Aucune idée de qui pouvait bien être ce détenu puisque j'ai appris aucun des dossiers, contrairement au MdJ qu'a dû les lire et les relire apparemment. Mais bon, je m'approchais donc de ma victime pour me rendre compte que c'était un jeune homme. Bon alors, je dois avouer qu'au niveau des gages là j'avais pas vraiment cherché donc je m'approchais de lui et commençais à taper la cosette.

- Yo ! Dis, tu sais qui ça pourrait être ce MJ ?

En même temps je cherchais un gage bien sympathique mais rien ne ma venait alors je lui demandais de faire la première chose qui me passait par l'esprit...

- Ah au fait, j'ai pas trop envie d'être un enfoiré aujourd'hui donc tout ce que tu vas faire, ça va être de courir comme un dératé dans la direction opposée de moi, en louchant et en essayant de lécher ton coude en même temps. Bonne chance pour les murs. Ciao !

Je m'en allais donc après lui et je cherchais une nouvelle victime. J'étais encore et toujours à l'affut mais comme d'habitude le calme plat. À chaque fois que j'allais dans une direction, c'était jamais la bonne en fait ! Mais bon, pas le temps de se demander pourquoi j'avais pas de chance il fallait que j'en retrouve un, c'était essentiel. Du coup, je changeai drastiquement de direction et bingo ! Je vois de lumières au loin, je m'approche un peu et je mitraille dans sa direction puis je me cache derrière un mur. Faites que j'ai réussi mon tir.


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/05/2015
Mer 30 Déc - 18:32
PUTAIN. Ouais, dans ta tête là, c'est l'anarchie. Déjà tu t'es encore foiré. Et ça, ça te fait bien chier. Fin, c'est même pas le fait de t'être chiée dessus, c'est que tu sais que tu vas avoir un gage par le mdj. Et que t'as pas vraiment envie de te prendre encore du gâteau dans la gueule. Ouais, là t'es de mauvaise humeur. Très même. Encore plus quand le mdj te demande pourquoi t'es devenu comme ça. Du coup, tu souris, mais là c'est un sourire malsain. Tu vas le retrouver ce connard et tu vas l'enfoncer jusqu'à temps qu'il se suicide. Putain. Tu jettes ton arme par terre pour t'affaler contre un mur.

Tu t'allumes un joint, un besoin oppressant de décompresser. Ouais. Et tu cherches comment tu vas formuler ça, parce que bon t'aimes rester énigmatique et puis, ça va bien le faire chier encore une fois. Oh que oui, tu veux le faire chier, dire sans trop dire. Ouais parler sans se dévoiler. "C'est juste quand j'ai compris qu'il ne fallait se fier à personne. Je ne mens pas, pas vrai maître du jeu ? Je ne dis juste pas la totalité. Dommage, essayez une prochaine fois." Fis-tu sarcastique.

Quel connard, quand même. M'enfin bref, là y'a Lexy qui te sort de tes pensées, ah ouais, c'est la meuf qui fait genre tout va bien et qu'aime faire chier les gens.  

"Pouah, ça pu la mort !" dit-elle. Tu tournes la tête vers elle, genre oh putain tu me fais chier là. "Vous direz merci à Lukas."

et elle te salut, en mode posey ma gueule. Tu ne dis rien. Pas de salut, rien. Ouais là t'es de mauvaise humeur. "Quand vous aurez fini de me relooké vous me direz votre gage hein." fis-tu, pour la faire sortir de son état bizarre. Fin, qu'elle arrête de te regarder. T'as horreur de ton corps. T'aimes pas quand on te regarde, quand on te porte de l'attention que ce soit bon ou mauvais.

"Bon bah t’as déjà plus beaucoup de tissu sur le corps et j’ai déjà pas mal reluqué. Du coup, fais-moi la danse du ventre en faisant une tête de poisson avec les petits bruitages et tout." te demanda t-elle en fin. Avant de prendre une clope, genre pour bien admirer le spectacle.

Du coup, tu te lèves avec nonchalance, mais t'es joueuse et heureusement que ça part jamais ce truc. Fin, t'es joueuse sur les mots, pas vraiment sur les actes en fait. Mais là, c'est le jeu et tu dois le faire. En plus, t'as bu. Donc, bon, ça va peut-être te faire du bien.

Et tu commences à faire la danse du ventre, c'est pitoyable, tu rajoutes la gueule de poisson et les bruitages et ça devient pathétiquement drôle. Tu fais pitié Cassiopée là. Là ça, se voit que c'est pas toi qui a décidé de faire ça. Tu as horreur qu'on t'impose des choses. Du coup, tu finis, et tu te casses avec ton joint, non tu n'es pas énervée, non tu n'es pas joyeuse, t'es juste rien là. "J'espère que vous avez bien maté. Très original comme gage." c'est tes dernières paroles.

Et tu repars à la chasse, en fait tu t'en fous si t'as gagné ou pas, si tu vises bien ou pas. Là, tu veux juste partir. Le mdj, t'as trop fait remonté de souvenir. Et y'a pas Road pour te divertir, ni pour te rassurer, ni pour te cracher dans la gueule tout ce que tu veux pas entendre. Du coup, tu tires n'importes où mais tu tires.




avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice fantomatique
Date d'inscription : 24/08/2014
Mer 30 Déc - 22:01
Elle semble vide, un corps dénué de toutes émotions, seulement un corps capable de se mouvoir et penser mais ne faisant rien ressortir. Etrange personnage. Mais qui est la mieux dans l’histoire ? Celle qui n’arrive pas à exprimer une quelconque émotion, ou celle qui se cache derrière des masques émotionnels ?

-J'espère que vous avez bien maté. Très original comme gage.

Elle me sort de mes pensées. Pourquoi elle me vouvoie ? Je ne suis pas si vieille que ça... Maté ? Putain j’ai regardé sans vraiment regarder, je suis une merde. J’ai raté un spectacle qui ne se reproduira sûrement jamais… Tsss, le boulet ! Je me serais bien tapé la tête contre un mur mais mieux vaut ne pas trop l’abîmer pour être en mesure de tirer sur les cibles. En parlant de ça, en voilà une ! Je tire. Cette fois j’espère bien me rincer l’œil encore une fois et plus longtemps cette fois !


Vive le savon Dove ♥ (Merci Ina et Chad xD):
 

Vava ♥:
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 15/12/2015
Jeu 31 Déc - 3:02

Événement

Ne laisser pas vos amis conduirent

Quoi de la haine en moi ? Comme si on pouvait ressentir autre chose pour une bande de criminels. Enfin bref encore raté et pour couronner le tout je me suis faite viser. Voilà ce qui arrive quand on prend son temps pour se déplacer. Bon au moins je n'ai pas une de ces vérités stupides. J'attrape fermement la gourde mais déchante quand je sens l'odeur de la mixture me parvenir. Quelle horreur, des alcools divers et variés ont été mélangés là-dedans. Je prends deux gorgés rapides, tire une grimace puis accomplie la fin de l'ordre.

Non seulement c'était degueu mais le mélange ne tarde pas à faire son effet. Depuis combien de temps je n'ai pas bue d'alcool. Cela fait quelques années que j'ai perdue cette habitude de se soûler la gueule en soirée, à 23 ans certains trouveraient ça triste. Il fallait que je garde une forme d'enfer pour mes études. J'avais bien eu quelques verres de vin par-ci par là mais rien de bien extraordinaire. Tout ça pour dire que je tiens pas l'alcool du tout ....

Ma tête devient super lourde, elle se balance de droite à gauche comme si ma nuque ne pouvait plus la portée, je voyais un peu flou et mes oreilles étaient comme bouchées d'un coup. Mes bras pendent sans but le long de mon corps. Soudain, je sens quelque chose contre moi, et des cheveux me rentrent dans les yeux. Quelque est en train de m'étreindre, surement la personne qui m'a tirée dessus. La personne disparaît sans un mot ou alors je n'ai rien entendue, m'obligeant à devoir me soutenir seule sur mes deux jambes.

Elles flageolent et me font tomber doucement, je sentais toujours mon pistolet entre mes doigts. Je rampe d'une manière affligeante tant c'était désespéré, vers le mur, je m'adosse comme je peux. Je place le flingue de manière à juste avoir à appuyer sur la gâchette quand je vois quelqu'un en le maintenant vers le haut en gardant la crosse entre mon coude et mes côtes.

Une personne me rejoignit d'elle-même, je tire vainement. Je ne me fais pas trop d'espoir.





   
« This jungle make me crazy »

   

(c) Myuu.BANG!

   
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/11/2015
Jeu 31 Déc - 14:24

LASER GAME ! EVENEMENT
L’alcool, je peux, le gâteau ça risque d’être compliqué, je l’ai refilé, héhé. Bon, on va se la jouer discret et pas relever car j’ai pas envie qu’on m’en file un autre. Ce serait pas du jeu, de toutes façons, si ? Ce MdJ a vraiment l’air près à tout pour nous faire chier. C’est qui, putain. Il a pas peur de s’en prendre à nous en tout cas. J’me doute que je fais pas ultra peur mais j’suis sûr qu’il y en a d’autres qui veulent sa peau à l’heure qu’il est. J’espère qu’il saura rester discret. Ou qu’il a genre trois bazookas sur lui. Enfin bref, je sors l’alcool de ma pochette et je commence à boire. C’est dégueulasse. Je grimace et secoue la tête pour passer le goût. Bordel, ça arrache ce truc. Bon, pour l’instant ça va, mais si je bois plus je pense que j’vais commencer à faire des conneries.

En plus j’ai crié victoire trop vite tout à l’heure. J’ai touché personne et en plus on m’a tiré dessus. J’suis plus en tête, donc, et les scores sont serrés. Et le pire, c’est que c’est Roxanne qui m’a eu. Je sens qu’elle va m’en faire baver. Simple pressentiment. Après tout, je l’ai pas épargnée la première fois. Bref, je m’arrête de bouger en attendant qu’elle me rejoigne.
Pride pour Epicode
Invité
Invité
Jeu 31 Déc - 14:58
Ohohoh. Un sourire carnassier se dessine sur mes lèvres à lorsque j’entends les résultats. Finalement, je vais l’avoir, ma vengeance.

Je me dirige en sautillant vers la zone où j’ai tiré sur les deux petits points rouges de tout à l’heure. Bon, je dois certainement avoir l’air bien bête avec mes bras dans le pantalon, mais au moins, je vais pouvoir me venger de Lukas. Héhéhé.

Oh, bah comme c’est drôle. J’arrive devant lui, et il est également habillé de manière bien étrange. Enfin, il a l’air d’avoir subi comme moi le sort de quelqu’un qui avait envie de le tourner au ridicule avec ses vêtements. Je souris à pleines dents en m’approchant de lui et lui dis doucement : « comme on se retrouve… En plus, on a l’air d’avoir eu le même genre de gage ! Si c’est pas un signe, ça. On est fait pour être ensemble, tu crois pas ? »

Je tourne doucement autour de lui en faisant semblant de réfléchir à mon gage spécial Lukas, que j’ai pourtant déjà préparé depuis ma première rencontre avec lui. Et puis, d’un coup, je le plaque contre le mur et me colle à lui de façon langoureuse. En plus, j’suis en petite culotte. Il doit se sentir bien con, habillé comme ça avec une fille à moitié à poil devant lui. Je reste comme ça plusieurs loooongues secondes, bougeant sensuellement contre son corps en levant doucement ma tête vers ses yeux.

Je fixe son regard sans ciller pendant un moment, et je murmure doucement « Qu’est-ce que je pourrais te faire, hein.. ? »

Je recule alors de quelques centimètres en le forçant à rester contre le mur, et je sors le gâteau de mon sac en faisant de grands yeux. « Ohhh ! Tadaaa ! »

Je le déballe doucement de son emballage plastique, refait ma technique anti-goût du médicament pour ne pas en sentir l’odeur nauséabonde et lui ordonne de manger le gâteau devant moi. Il l’a peut-être mauvaise, vu que c’est le même gage qu’il m’a donné avant. Et puis, avant de repartir, je lui mordille le cou de façon à lui laisser une grosse trace de suçon bien en évidence et incachable, même avec une écharpe, je rigole, remonte à son menton et lui mordille également ce dernier pour l’embêter. Puis je m’éloigne de lui de quelques pas, tire une révérence et m’en vais en riant comme une petite fille.

Ça m’a mise de bonne humeur, de lui rendre la monnaie de sa pièce. Je gambade quelques instants dans le labyrinthe en évitant les murs et les différents obstacles, et quand j’aperçois des petites lumières devant moi, je tire en espérant avoir réussi mon coup.


Je parle en « palevioletred »


La vengeance est un plat qui se mange froid.

Cadeaux:
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 22/12/2015
Ven 1 Jan - 19:53
J'étais toujours à la recherche d'une personne sur laquelle tirer en repensant à ce qu'avait dit Roxanne. Pourquoi avoir dévoilé des choses si sensibles sur son passé juste à côté de moi ? Je me sentais affreusement désolé pour elle et j'avais très envie de baffer à tour de rôles les coupables de son trauma. Je m'arrêtai net en entendant la voix du maitre du jeu. Un gage de vérité et je me suis fait avoir, génial. Je partit donc à la recherche de ce Galaad pour recevoir mon gage. C'est lui qui engagea la discution, une fois retouvé.

« Yo ! Dis, tu sais qui ça pourrait être ce MJ ?
- Salut. C'est une bonne question, j'm'y suis même pas intéressé.
»

Il est vrai que nous ne savons toujours pas pourquoi nous sommes ici et qui a organisé le coup. En y réfléchissant, c'est plutôt flippant.

« Ah au fait, j'ai pas trop envie d'être un enfoiré aujourd'hui donc tout ce que tu vas faire, ça va être de courir comme un dératé dans la direction opposée de moi, en louchant et en essayant de lécher ton coude en même temps. Bonne chance pour les murs. Ciao ! »

Je soupirai avant d'effectuer son gage. Je vais me prendre un mur à tous les coups. Mais ça va, c'est gentillet comme gage. Donc c'est cool. « Merci surtout ! Ah, au fait, j'ai un caleçon bleu ! Je crois. » Lançais-je avant de partir comme un malade mental. Autant le faire à fond. Et comme je le pensais, un mur m'a accueillit les bras ouvert. Putain ça fait mal. Je me relevai et repartis à la recherche d'une lumière. Quelques minutes après, j'en vois enfin une, tire. Il faut pas que je me rate cette fois.
Invité
Invité
Ven 1 Jan - 22:12

Lazer Game


Une voix résonne dans tout le labyrinthe.

"PAS BOUGER LES TOUTOUS! Qui aura sa récompense ? Et bien, vous le saurez à la fin. Place, aux gages d'actions.

Numéro 3, t'es vraiment une grosse merde, je comprends pourquoi tu t'aimes pas. Alors étant donné que tu prends cher depuis tout à l'heure, tu dois faire une série de 20 roues. Te gerbe pas dessus, ça serait le pompom.

Numéro 4, Bon alors, bien que vous vous décoinciez un peu, j'ai envie de pousser le vice. Bois ta gourde en entière cul sec et tourne trois fois sur toi-même.

Numéro 5, monsieur, madame ? Qui choisir ? Alors, tu vas parler avec une voix de femme jusqu'à la fin du jeu. Ta plus belle voix féminine et touche toi les seins, les pectoraux ?

Bien maintenant place aux gages de vérités, y'en a qui vont être ravi.

Numéro 5 Oh ! Alors qu'est ce que tu as ressenti quand tu as cassé avec Kristen ?

Et voilà nos leadears !

Lukas Roys a tiré sur Logan Kartis
Lottie Yami a tiré sur Galaad Harter
Ina B. Swatch a tiré sur Lexy Sanders
Roxanne Eberhardt a tiré sur Cassiopée Reed


Petit récapitulatif :

Cassiopée Reed : 1
Galaad Harter : 3
Lexy Sanders : 3
Logan Kartis : 2
Lottie Yami : 3
Lukas Roys : 4
Ina B. Swatch : 3
Roxanne Eberhardt : 3

Bon jeu !
Codage fait par Corpse²
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du jeu
Date d'inscription : 16/03/2015
Sam 2 Jan - 17:33
Putain, tu t'es encore chier dessus. Allez pour changer. Tu soupires, tu commences à en avoir marre. Vraiment, t'es à deux doigts de péter les plombs. En plus, il te demande de faire une série de 20 roues alors que l'alcool commence à faire effet. Bordel. Il te rabaisse bien en plus cet enculé. Vraiment, si tu le trouves, il finira par se suicider ce con.

Tu restes calme, tu préfères de loin une action, qu'une vérité. Vivement que le jeu soit fini. Bref, parti pour la série de 20 roues à la suite. Déjà au bout de la deuxième tu vacilles. Allez Cassiopée, prouve lui que tu peux faire ça sans tomber et sans gerber. Tu continues, jusqu'à t’arrêter parce que là t'as envie de gerber. Ta tête tourne.

T'es à 18 roues, allez Cassiopée. Tu peux réussir. Tu fais les deux dernières roues avant de t'exploser parterre. T'es pliée en deux. Mal au ventre, la tête qui tourne et l'envie de vomir est omniprésente. Du coup, tu restes parterre un instant, comptant jusqu'à 10 pour faire passer tout ça. Et tu t'assieds comme une merde. Tu prends un joint, pour ne penser à rien. PUTAIN tu vas le buter vraiment.

Et c'est Roxanne qui t'as tiré dessus. Bordel, elle est dans ta cellule en plus. Faut pas qu'elle te voit comme ça. Allez ressaisis-toi Cassiopée. Bon, je crois que c'est foutu. T'es dans ton délire là. Tu rigoles nerveusement et toute seule en plus. Merci, vive le joint, l'alcool en plus. BIEN JOUE.




avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice fantomatique
Date d'inscription : 24/08/2014
Sam 2 Jan - 19:02
Alors là, c'est vraiment le putain de pompon. Ce MdJ, je le jure devant tout le monde, que si un jour je trouve qui sait, il a juste intérêt à ce que je tombe pas sur lui dans un des couloirs de l’établissement parce que sinon il risque de passer un tel mauvais quart d'heure que même sa mère ne le reconnaîtra plus.
Bon, j'arrête de ruminer et j'écoute ce qu'il a à me dire. Non, mais sans déconner quoi, des fois je me demande quand même s'il triche pas un peu, j'avais vraiment l'impression d'avoir touché ce coup-ci.. Enfin, je me tais sur ce coup-là; après tout c'est qu'un jeu. Enfin, un jeu d'enfoiré parce que l'autre il me demande de boire toute la gourde d'un coup, il est pas chié lui. Je tiens peut-être l'alcool mais vu la taille de la gourde et la gueule qu'a fait Cassiopée quand je lui ai demandé d'en boire ça donne pas trop envie..
Mais bon, un gage est un gage, alors je prends la gourde, je l'ouvre et une senteur bien nauséabonde en sort.

- Oh nom de dieu, de bordel !

C'était bien le seul truc qui me passait par l'esprit quand je sentais ça. Ça puait la mort et tu sentais bien qu'ils avaient mélangé plein d'alcool là-dedans, au moins 6 ou 7. Bon, quand faut y aller faut y aller. Donc, je prends la gourde dans une main, et j'avale tout cul-sec.
Nom de Zeus, alors au début je tangue un peu, j'ai des relans mais je me calme, je fais les trois tours sur moi-même, je respire et je me pose contre un mur 3 secondes. Plus jamais un truc comme ça, il faut pas. Je pense que mon foie, s'il le pouvait, me dirait d'aller me faire foutre gentiment je pense. Après avoir respiré, je reprends mes esprits et me relève de contre le mur. Je me rend compte que je suis quand même bien joyeux pour le coup. Raah fais chier.
Qui plus est, c'est Lottie qui m'a tiré dessus. Oulà, je sais pas pourquoi mais je sens qu'après le coup des baisers dans le cou, elle va avoir trouvé un truc bien sympa à me faire faire ou à me faire.. Le souci c'est que je commence un peu à être arraché là et que je sais pas trop comment je vais réagir au gage qu'elle va me faire faire...


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/05/2015
Dim 3 Jan - 16:24
Putain, je plane. L'alcool puis le joint que j'ai encore en bouche ça tangue bordel. Je suis posée dans ma petite cachette, attendant patiemment en chantant les résultats. Et j'entends mon prénom à la fin. OH BORDEL J'AI TIRE SUR GALAAD. Je suis trop forte asy. Je me lève d'un bond, le cherchant du regard, il doit pas être très loin. Tu le vois, holala, il a l'air dans un mauvais état. Je m'approche doucement de lui en vacillant. Avant de le chopper par surprise en lui sautant dessus. Mais je me suis pétée la gueule sur lui. "Désolée, mais t'es toi aussi dans un mauvais état." Fis-je remarquer en riant comme une cruche de ma belle chute. Position califourchon sur lui. Je le regarde d'un air joueuse. "Bon à nous deux, tu es foutu, tu m'as bien déstabilisé, à moi de faire pareille." Je fouilles dans sa sacoche banane pour trouver l'alcool. "Oh bordel, c'est toi qui a du boire tout ça, oh putain le mdj a été pot de vache, ça va t'aider à te décoincer j'espère" fis-je en me foutant de lui gentiment.

Bordel, j'avais tout prévu, mais je crois qu'il a assez d'alcool dans le sang. Faut que je me ravise. C'est bon j'ai trouvé. Mon joint en bouche, je le pose délicatement à coter de lui. Il a pas intérêt de bouger. Je lui fais quelque bisous dans le cou, tout en enlevant d'abord son gilet parballe et son t-shirt par la suite. Tout en sensualité. Et puis, vu que j'ai pas de haut, j'enlève mon gilet par balle. Pour mettre son t-shirt. "Bordel, ça me fait une tunique ton truc, mais c'est pas fini. Ouvre légèrement la bouche. Tu devras inspirer la fumée" fis-je dans un sourire reprenant mon joint en bouche et je lui fait une sousou, sans les mains. Une fois que c'est fini. Je lui fais un bisous dans le cou et lui mordille le lobe de l'oreille. "Bon, je crois qu'on est quitte, ça m'a attaqué la sousou." Je reste sur lui, attendant sa réaction.
Invité
Invité
Lun 4 Jan - 21:39
Oula, ça tourne vraiment beaucoup tout un coup mais il faut quand même que je reste tranquille en attendant que Lottie me trouve quand même. J'avais vraiment envie de voir qu'est-ce qu'elle allait bien pouvoir me faire.
Et là, je ne voyais personne, enfin si, je voyais un peu trouble mais des trucs au loin bougeaient, mais pas de Lottie. C'est alors que quelque chose me sauta dessus alors que je ne tenais pas sur mes appuis. Nous tombions tous les deux avant de me rendre compte que c'étais Lottie et qu'elle m'avait enfin trouvé.

"Désolée, mais t'es toi aussi dans un mauvais état."

Elle faisait bien de le remarquer parce qu'elle semblait bien déchirée, plus que moi d'ailleurs avec son putain de joint dans la bouche. Elle me regardait, l'air jouasse, toujours à califourchon sur moi. Une position assez déstabilisante qui plus, surtout après avoir avalé, ce délicieux nectar dans ma gourde...

"Bon à nous deux, tu es foutu, tu m'as bien déstabilisé, à moi de faire pareille."

Parce que c'est pas déjà assez déstabilisant avec tout cet alcool ingurgité ? J'imagine que non. Bon, elle se met à côté de moi puis commence à m'embrasser dans le cou. Elle me cherche pour le coup et elle va me trouver si elle continue. Puis elle me déshabille et elle aussi par la même occasion puis elle met mon t-shirt avant de se remettre à nouveau à califourchon sur moi..

"Bordel, ça me fait une tunique ton truc, mais c'est pas fini. Ouvre légèrement la bouche. Tu devras inspirer la fumée"

Non, mais sérieusement, je vais jamais arriver à jouer après ça moi, le but c'est quand même de gagner, pas de plus savoir viser..

- Sérieusement Lottie ? Une soufflette ? Bon allez, qu'on en finisse..

Elle reprend son joint, le remet dans sa bouche puis me fait la soufflette. Je sens déjà que mon acuité visuelle descends petit à petit et je perd doucement la notion de réalité, ça commence un peu à devenir la merde là..
Elle me fait un bisou dans le cou puis me mord l'oreille avant que je me rende compte qu'elle était tout autant finie que moi. On était déchirés et elle était toujours à califourchon sur moi, semblant vouloir attendre une quelconque réaction de ma part, sauf que quand je suis déchiré je répond pas trop pareil que quand je suis sain..
Je la tire vers moi puis rapproche son visage du mien.

- T'es pas chiée toi quand même, la prochaine fois que je te croise, que ce soit dans la prison ou dans ce jeu merdique, gare à tes fesses ma grande.

C'est ainsi que je lui souris et lui fais un joli suçon dans le cou avant de lui donner une jolie petite tape sur le cul afin qu'elle se relève et qu'on puisse repartir de notre côté...


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/05/2015
Lun 4 Jan - 23:50

Événement

Complètement déchiré

Putain mais qui est l'abrutie sur qui j'ai réussie à tirer avec un oeil à moitié ouvert ... Lexy, ah, ceci explique cela. Je sens l'alcool me monter de plus en plus à la tête. Elle est maintenant face à moi. Elle m'observe me semble-t-il, probablement d'incompréhension face à ma position quelque peu ... décalée ?  Je passe mon arme dans ma main gauche et lui tend ma main droite. Je la fixe et prends un air de petit chaton mignon, même si elle ne peut probablement pas le voir :

-"Auriez-vous l'obligeance d'aider une pauvre naine apeurer à se relever ?"

Bon je sens que j'allais regretter d'avoir utilisé ce terme mais au moins elle sait que je l'ai reconnue.
Une fois sur pied je réfléchis un peu et profite de mes derniers instants de réflexion un minimum correct. Aucune idée de gage ne me viens à l'esprit. Peut-être que ce petit boost va m'inspirer. Je prends la gourde à pleine main. Je penche la tête en arrière et place la gourde de façons bien verticale pour que le liquide coule à flots. Je fais en sorte que le maximum de gorger dégouline sur mes joues. Moins je boirais de cette horreur, mieux je me porterais. J'ai la tête qui tourne un peu, je ne voie rien d'autre que les lumières de nos gilets.
C'était d'un stupide comme idée, mais je ne voulais pas qu'on m'oblige à en reprendre, c'est moi qui décide un point c'est tout ! Avec un peu de chance, je tomberais dans les vappes.
Je m'approche et colle presque mon nez contre le sien. Je la regarde, je ne sais pas trop ce que je regarde mais je le fais. Après quelques secondes je recule en me retournant d'une manière fanfaronne, souriante.

-"Alors ? Qu'est-ce qu'on va faire de toi ? Hum ?"

Je criais à moitié, ma voix partait de travers et passait de l'aigu au grave sans prévenir. J'avais l'impression de muer. J'agitais les bras et faisais de grands gestes en même temps de parler.

-"Okay okay, alors je veux que tu sois mon putain cheval, oh non non, c'est pas possible il faut qu'on se sépare après. Oh c'est triste * je fais la moue*, on va devoir se séparer. C'est triste les séparations, je n'ai pas envie qu'on se sépare ! Okay voilà ton défie : si tu ne me touches pas avant deux tours, tu dois descendre ta bouteille, cul sec. Je pense pas que t'as le cul sec toi !

Mais qu'est-ce que je raconte ?

Bon là je parle d'un défie, hein, juste entre toi et moi *regard perçant et provoquant*, ton vraie gage que cet connerie de jeu m'ordonne de te donner est *je tape sur mon ventre pour faire un roulement de tambour*, tu vas devoir ramper sur le sol jusqu'à ce que tu touches quelqu'un ! TADAM."

Je lève les bras triomphants. J'ai l'impression de me vider de mon énergie. J'ai l'impression d'être une allumette et que je ne vais pas tarder à me brûler les doigts.

Ça ne m'empêcha pas plus tard de tirer sur tout ce qui bouge.






   
« This jungle make me crazy »

   

(c) Myuu.BANG!

   
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/11/2015
Mar 5 Jan - 18:59
Ce mdj, je vais le tuer. Cette personne connait la faille de chaque personne, connait le moindre détail de nos vies. Ramène ton cul connard, arrête de te cacher sale con ! Je serre les poings face à sa question. Qu’est-ce que j’ai ressenti ? Tu ne le sauras pas, ceci ne concerne que moi.

-Je n’ai rien ressenti au début, seulement le vide.

Je n’ai pas menti, il m’a seulement demandé l’émotion que j’ai eue en cassant avec Kristen. Voilà, la première chose que j’ai ressentie, ce bâtard n’a rien précisé, il n’aura que ça. Les souvenirs me reviennent en packs, j’ai juste envie de tout casser. Je m’accroupi tenant ma tête entre mes mains. Je serre les dents, je ne voulais pas repenser à ce jour. Ce jour où la plus grande partie de bonheur a disparu, ce jour où je l’ai perdu, ce jour où je me suis perdue moi et la perspective d’un avenir. Ahaha, j’ai tout perdu, en une seule journée. Je suis misérable, tellement. Je mets à rire avant de me relever et remettre un de mes masques. Ina m’a tiré dessus, je vais à sa rencontre la voyant assise sur le sol contre un mur. Je lui souris en croisant son regard.

-Auriez-vous l'obligeance d'aider une pauvre naine apeurer à se relever ?

Vous êtes témoin que je n’y suis pour rien cette fois ! C’est elle qui se traite toute seule de naine ! J’aide la petite brune à se relever, l’observant toujours, attendant un gage de sa part. Euh…qu’est-ce qu’elle fout bordel ? Pourquoi elle boit dans sa gourde ? Elle est au courant que ce n’est pas de l’eau au moins ?! Elle est trop proche de moi là, à quoi elle joue ? Si elle veut m’embrasser, je ne dis pas non… Elle s’éloigne de moi, tant pis.

-Alors ? Qu'est-ce qu'on va faire de toi ? Hum ?

Vu ses gestes, elle est complétement bourrée. Je prends des photos mentales de tout ça, histoire de lui renvoyer ça dans la gueule un de ces jours.

-Okay okay, alors je veux que tu sois mon putain cheval, oh non non, c'est pas possible il faut qu'on se sépare après. Oh c'est triste, on va devoir se séparer. C'est triste les séparations, je n'ai pas envie qu'on se sépare ! Okay voilà ton défie : si tu ne me touches pas avant deux tours, tu dois descendre ta bouteille, cul sec. Je pense pas que t'as le cul sec toi !

Okay, alors ça, je l’enregistre bien dans un coin de ma tête pour être sûre de ne rien oublier. Mais l’alcool ça ne lui réussit vraiment pas OMG ! Putain j’ai envie de rire, c’est trop épique ce qu’elle vient de me balancer ! Si j’avais pu l’enregistrer sur mon téléphone !

-Très bien dans ce cas je ferais en sorte de te toucher. On ne sera pas séparer longtemps t’inquiète pas.

Je lui fais un p’tit clin d’œil qu’elle n’a sûrement pas vu.

-Bon là je parle d'un défie, hein, juste entre toi et moi, ton vraie gage que cet connerie de jeu m'ordonne de te donner est, tu vas devoir ramper sur le sol jusqu'à ce que tu touches quelqu'un ! TADAM.

Je laisse échapper un petit rire après son regard provocateur.

-J’ai vu pire fillette, il est plutôt simple ton gage ma p’tite brunette.

Je lui tire la langue avant de me mettre ventre au sol et de commencer à ramper comme un militaire. Vu que je suis partie du sens inverse d’elle, il va falloir que je fasse un détour pour me remettre dans sa direction et lui tirer dessus. Ça ne va pas être gagné puisque je dois ramper, putain. Allez faut pas me décourager. L’image de Kristen me revient en tête. BORDEL FOUT-MOI LA PAIX ! Je dois reprendre mes esprits et garder mon self-control. Foutu mdj, je te trouve, t’es mort, je te le promets, tu t’en sortiras pas indemne éternellement !


Vive le savon Dove ♥ (Merci Ina et Chad xD):
 

Vava ♥:
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 15/12/2015
Mer 6 Jan - 16:53
"Sérieusement Lottie ? Une soufflette ? Bon allez, qu'on en finisse.."

Et oui Galaad, tu as tout compris, je lui fais un petit clin d'oeil avant de m'exécuter. Et bien évidemment par la suite, le chauffer un peu. Genre bisous dans le cou, mordiller son lobe. Et je reste à califourchon sur lui. J'attends sa réaction et je suis totalement dead en plus. J'ai la flemme de bouger en fait. Tout défile dans ma tête et je sens qu'il m'attire vers lui. Et rapproche beaucoup trop son visage vers le miens. Le rouge me monte aux joues directement. Il fout quoi là ? Je l'interroge du regard.

"T'es pas chiée toi quand même, la prochaine fois que je te croise, que ce soit dans la prison ou dans ce jeu merdique, gare à tes fesses ma grande." et après il me fait un joli suçon dans le cou et enfin me donner une petite tape sur mon cul pour que j'y aille. Je rougis encore plus. "Bordel, tu te décoinces Galaad, j'a hate de voir la suite. Mais c'est moi qui doit déstabiliser pas toi!" Fis-je totalement déchirée. Je sais même pas comment je fais pour réussir encore à parler et encore plus à me lever. Je lui montre mes fesses en me tapant dessus. "J'attends avec impatience tes tentatives avec mes fesses hein Galaad" Dis-je provocante et joueuse. Et je me casse chancelante.

J'ai hâte de voir si il va tenir parole. Dans tout les cas je continue de jouer avec la bonne humeur. Je tire n'importe comment, je gueule, je ris, je m'affale sur le sol. Je prend la gourde, j'ai soif, même si c'est dégueu, j'aime bien cette sensation. Du coup, je bois n'importe comment et je me met à danser, à chanter. Je me demande si le mdj à prévu autre chose après le jeu, j'espère bien. Je compte bien provoquer Galaad, il est foutu.
Invité
Invité
Jeu 7 Jan - 17:41
Bon, j'avais réussi son gage et, qui plus est, je me suis laissé un peu aller à vrai dire.. Même si c'est à cause de l'alcool et de cette soufflette du diable je me rend compte que je suis borderline mais bon, ça n'a pas l'air de déranger Lottie puisqu'elle a même l'air d'y prendre goût.

"J'attends avec impatience tes tentatives avec mes fesses hein Galaad"

Elle disait ça en me montrant ses fesses et se les tapant. Je souriais comme un idiot devant la jeune fille complètement déchiré, puis me relevait doucement afin de repartir à la chasse.

"T'inquiète pas Lottie, ça ne saurait tarder !"

Je disais vraiment n'importe quoi, ce double effet kiss cool me rendais tellement dévergondé, ce qui ne me ressemblait pas du tout à vrai dire mais sur le coup je n'y faisais pas attention puisque, étant bourré et défoncé, je ne me rendais compte de rien. Tout ce que je disais me paraissait normal, enfin...
Bon, je déambulais dans ce foutu labyrinthe qui me semblait bien plus grand qu'avant, enfin sans doute des effets de l'alcool.
N'empêche que j'avais beau avoir bu et ne plus tenir debout j'étais quand même à l'affut d'une proie quelconque.
Et là, parfait, j'en vois une au loin, enfin plusieurs.. Ma vue est assez trouble à vrai dire, mais ni une ni deux et je tire sur la ou les personnes au loin vu toutes les lumières que je voyais vaciller...


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/05/2015
Ven 8 Jan - 1:45

LASER GAME ! EVENEMENT
Eh ben elle aussi avait subi le gage des vêtements foutus n’importe comment. Elle m’a sourit (c’était un peu flippant, je dois l’admettre) puis s’est approché de moi en ricanant et en me titillant. Ça me gênait pas, j’étais joueur et puis j’avais pris goût au truc. Au point où j’en étais, ça pouvait pas être pire.

_ Ça doit être ça.

Je lui avais répondu en souriant en coin histoire de rentrer dans son jeu. Elle avait l’air sûre d’elle la p’tite. Même technique que Cassiopée, elle a commencé à me tourner autour comme un rapace avant de m’exploser le dos contre un mur. Sur le coup, je m’y attendais pas, donc j’ai été un peu surpris, en plus y aurait pas eu ce mur, j’me serais pétée la gueule à cause de ce putain de gilet autour de mes jambes.

Ça aurait pu être super cool comme situation si j’étais pas sapé comme un clown. Elle s’est collée à moi et autant dire que le fait qu’elle porte quasiment rien n’était pas pour me déplaire. C’est devenu chelou quand elle s’est mise à bouger comme un asticot mais bon, j’ai rien dit parce que c’était pas si désagréable. J’essayais quand même de rester un minimum concentré, c’était pas le moment de baisser ma garde. Puis c’est à mon plus grand désespoir qu’elle a sorti ce gâteau dégueulasse dont je m’étais servi deux fois pour faire chier les autres joueurs, dont Roxanne. Putain.

_ Fais chieeeer.

Je saisis le gâteau avant de l’engloutir d’une traite histoire de pas trop sentir le goût mais croyez – moi, c’était bien dégueulasse. J’ai eu un haut le cœur et je me suis à peine remis du goût de cette horreur qu’elle a commencé à jouer les vampires dans mon cou. Génial, j’vais avoir une marque pendant des semaines.

_ Attends que j’te retire dessus !

Je lui avais lancé alors qu’elle s’éloignait en riant comme une tarée, ce qui me fit sourire, c’est vrai. Bon. Peu de temps après le jeu s’est de nouveau arrêté et la rage qui était monté en moi est vite redescendue quand j’ai entendu que j’étais parmi les leaders. YEEEEES. Encore touchéééé. Mais j’suis un boss, c’est pas possible. Bon, Logan. Je l’ai pas vu depuis le début du jeu, tiens. Si j’me souviens bien, il est un peu space comme mec. Dans le genre froufrous et compagnie. Enfin, si c’est son délire, rien à foutre. J’ai commencé à le chercher puis quand je suis tombé dessus j’me suis mis à courir vers lui avant de tirer sur son pantalon juste pour m’amuser un peu avant de lui donner son gage.

_ HELLOOOOO. Alors, salut, Lukas, enchanté. Bon, je commence à être à cours d’idée là, donc tu vas profiter du fait que t’aies plus de froc pour mettre ton calbut sur ta tête. ET TU REMETS TON PANTALON APRÈS HEIN, GROS DEGUEULASSE. Allez, j’suis sympa j’me retourne pendant que tu fais ça.

Sur mes mots je pivote puis compte jusqu’à quinze avant de lui refaire face.

_ MAGNIFICA.

Je m’approcha de lui les bras grand ouverts puis lui plaque mes deux mains sur les joues avant de lui secouer doucement la tête, histoire de pas la lui arracher quand même.

_ Allez, bon jeuuuuu !

Je devais pas être très crédible avec ma dégaine, mais bon, au moins c’était marrant. En plus devinez qui mène les gars.. C'EST LUKAAAS. Allez, soyez pas tristes. Je sais pas si c'est le gâteau mais j'suis de plus en plus à fond dans le jeu. Je me précipite dans les couloirs puis tire sur la première lumière qui passe devant mes yeux.  
Pride pour Epicode
Invité
Invité
Ven 8 Jan - 21:17
J’ai encore réussi mon coup et tiré sur quelqu’un !!! Yaaaas ! Sur Cassiopée. Il me semble qu’elle est dans ma cellule. Je ne lui ai pas encore réellement parlé ; mais tant pis.
Je n’écoute pas les réponses aux gages, ça ne m’intéresse pas tellement. Je trouve que le maître du jeu est juste un foutu enfoiré qui s’amuse du malheur des autres, et c’est pas cool. Pas la peine d’en profiter pour récolter des informations. De toute manière, elles ne me serviraient à rien puisque je ne sais même pas qui parle. La voix de chacun est modifiée, après tout.  

Lorsque je rejoins ma proie, elle est assise par terre un joint à la main. Ah, beh tranquille, hein. Cette prison est vraiment bizarre à laisser les prisonniers faire ce qu’ils veulent. En plus, cette dénommée Cassiopée n’a pas l’air d’aller bien. Elle donne plutôt l’impression d’avoir pris bien cher avec d’autres gages, justement. Elle est en sous-vêtements, et a les cheveux sales et pleins de miettes. Ça pue, en plus. La pauvre. Ça ne me donne pas envie d’être méchante avec elle, en plus vue qu’on partage la même cellule, ça risque de me retomber dessus si je lui fais un coup de pute. Coup de pute… Haha, je me suis toujours demandé d’où on sortait cette expression. J’ai été une pute. Ce n’est pas pour autant que j’étais méchante et hypocrite. Je vendais juste mon corps, pourquoi on dit « un coup de pute », du coup ?

Je m’accroupis à côté de Cassiopée sans pour autant la détailler plus que ça. J’en aurais tout le plaisir en plein jour, dans la cellule. Et plus discrètement, si besoin est.

Je réfléchis pendant un instant. Elle me fait presque de la peine, à être aussi mal. Au final, je me relève et déclare simplement :

« Ton gage, c’est juste de me dire « Je t’aime ». Je n’ai pas envie d’être mauvaise avec toi. T’as pas l’air d’être si méchante, et en plus tu as déjà dû prendre bien cher auparavant. Pis, autant s’entre aider entre compagnes de cellule, non ? »

Bon, ok, je n’avais aucune idée de quoi lui dire. J’attends simplement qu’elle me dise ce que je lui ai demandé, et je m’en vais en marchant vers la droite. En tournant, je vois tout de suite une petite lumière, et je tire.


Je parle en « palevioletred »


La vengeance est un plat qui se mange froid.

Cadeaux:
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 22/12/2015
Contenu sponsorisé
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: