AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Je savais que j'aurais mieux fait de rester coucher /Galaad-Road/

Aller à la page : Précédent  1, 2
Ven 23 Oct - 17:15


TOI, TU VAS AVOIR DES PROBLEMES!

Keysha pouvait bien dire ce qu’elle voulait, Road savait bien qu’elle n’était pas aussi méchante et sans cœur que ce qu’elle voudrait bien laisser entendre. Il aurait bien voulu la taquiner un peu plus sur ce point mais il se retenu au dernier moment : c’était l’hôpital qui se foutait de la charité après tout. Malgré les gémissements plaintifs de la redweak dans ses bras, il put clairement entendre que Galaad lui tiendra compagnie à la fin de la visite sous prétexte que sa formation se terminera plus vite ainsi s’il n’y avait pas vingt milles aller-retours à faire. A son plus grand étonnement, l’impétueuse carnivor se joignit elle aussi au mouvement. Du moins, elle les suivait. Le mutisme du petit groupe en déplacement fut brisé par la blessée dans les bras du gardien.


« Vous ne devriez pas vous occuper de moi.. Il vont revenir vous savez... Posez-moi là ça vaut mieux pour vous... »


Road aurait voulu répliquer avec une beigne pour lui remettre les idées en place mais le duo derrière lui se montra beaucoup plus diplomatique.


« Tu sais petite, au lieu de t'occuper de nous tu ferai mieux d'essayer de survivre de toi-même ! Tu sais, on sera pas tout le temps là pour te sortir du pétrin et puis faut arrêter de dire des conneries, c'est pas en mourant que ça arrangera les choses. Alors, si tu veux mourir c'est ton souci mais ne nous rajoute pas ça sur le gilet ! Alors tu vas me faire le plaisir d'arrêter de te dégonfler et tu vas te battre sinon, en effet, ça aura servi à rien que l'autre tête de mule de Fuentes te sauve la mise ce coup-ci. »


« L'autre tête de mule de Fuentes t'entends Harter señalo. Il a raison. Tu dois devenir plus forte si tu tiens à sortir vivante de ce trous. Des filles comme toi, on en voit des tas à la morgue. Alors soit tu te bouges soit je te forcerai à le faire. Je refuse de mettre ma réputation en danger en ayant voulu sauver una mierda de suicidaire comme toi!»


La redweak n’osa plus dire un mot et Road put la sentir se recroqueviller légèrement. Impossible de dire si c’était à cause des regards noirs de la brunette ou parce qu’elle venait enfin d’avoir une prise de conscience. Il grogna. Pas la peine qu’il continu de lui faire la morale, elle doit avoir compris le message. Le drôle de groupe arriva enfin à l’infirmerie devant une infirmière désespérée de les revoir une nouvelle fois. Le premier patient qu’ils avaient amené se reposait un peu plus loin. Le gardien déposa la blessée sur un des lits les plus éloignés de ce dernier puis il fit signe aux deux autres de ressortir. Ils n’avaient plus aucune raison d’être ici. En retournant dans le couloir, Road se sentit fatigué. Comme toujours, les journées à Ciguestraz étaient loin d’être de tout repos. Il se pinça l’arête du nez en soupirant : vivement qu’il rentre chez lui avec une clope, une bouteille de scotch et une jolie fille.


« Bon sur ce, Galaad tu viens avec moi pour des heures de fun avec du droit pénitentiaire, de la gestion du stress, des techniques d’intervention, et des informations relatives à Ciguestraz en particulier. Keysha, tu peux aller en atelier. Maintenant si j’apprends que tu as fait quoi que ce soit que tu n’aurais pas dû faire, comme une énième bagarre à titre d’exemple, ça va barder pour toi… » Insista t’il lourdement en faisant bien comprendre à la jeune intrépide qu’il ne plaisantait pas.

Codage fait par Corpse²


H-RP:
 



Cadeaux:
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/03/2015
Lun 2 Nov - 11:52
Bon, cette visite était terminée ! Enfin ! Je pouvais toujours pas rentrer chez moi certes mais il n'empêche que j'aurais plus besoin de me trimbaler dans les couloirs à visiter un complexe que je verrais, de toute façon, tous les jours par la suite. Donc on venait de déposer la jeune Redweak à l'infirmerie et j'arrivais à voir dans le fond l'autre débile à qui Keysha avait cherché des noises. Il était toujours bien amoché mais il était plus présentable qu'avant quand on est venu le déposer. A peine déposée dans le lit que la jeune Redweak nous décochait un léger sourire puis se retournait pour se reposer tranquillement et faut avouer que c'était plutôt normal vu son état. C'était quelque chose de normal pour moi ou Road de se blesser comme ça dans le métier qu'on fait, il faut savoir résister. Mais elle, étant une Redweak ça devait pas être tous les jours qu'elle se faisait amocher comme ça...
J'allais pour partir mais je m'arrêtais devant la porte pour une raison inconnue et puis je me retournais une fois de plus vers la Redweak endormie pour m'approcher de l'infirmière. Je savais pas pourquoi je faisais ça, ça me ressemblait pas mais ça devait être les paroles et le sourire de cette Redweak qui m'avait donné envie de faire ça sans doute.

- Écoutez Mademoiselle, j'aimerais, si quelque chose vient à vos oreilles concernant cette jeune fille après son départ de l'infirmerie, que vous me préveniez en premier c'est d'accord ?

Elle acquiesça d'un signe de la tête puis je m'en allais en dehors de l'infirmerie en pensant que j'étais vraiment mal barré si je commençais à prendre tous les détenus mal en point comme ça mais je me disais qu'au fond, ce n'était qu'une mesure de précaution et qu'au final elle n'aurait sans doute plus jamais besoin de moi.
En sortant, Road m'attendait et glissa ces quelques mots dans la conversation que j'entend encore siffler dans mes oreilles.

« Bon sur ce, Galaad tu viens avec moi pour des heures de fun avec du droit pénitentiaire, de la gestion du stress, des techniques d’intervention, et des informations relatives à Ciguestraz en particulier. »

Je sortait donc une clope de ma poche et commençais à me la griller avant de rétorquer à Road ironiquement.

- Tu peux pas savoir comme j'ai hâte qu'on commence toute cette paperasse. En même temps, c'est pas comme si on venait de passer notre journée à visiter tout le complexe pénitentiaire, chose que je vais faire tous les jours à partir de maintenant.

Je m'approchais donc de Road et lui passait devant en lui faisant signe de me suivre avant de lui dire de nouveau, mais sans ironie ce coup-ci...

- Plus vite on aura commencé, plus vite on pourra terminer et aller discuter autour d'une bonne bière. Ça te tente ?

J'attendais donc qu'il me réponde et continuais de marcher pour me rendre compte que Keysha ne se faisait plus entendre et puis au final elle faisait bien ce qu'elle voulait donc je m'en foutais et ne me retournais donc pas pour vérifier si elle nous suivait toujours.
On arrivait donc petit à petit vers la salle de vidéo surveillance où des heures de bonheur se profilaient à l'horizon. J'étais déprimé à l'idée de savoir ce qu'on allait 'devoir fair encore comme paperasse et je m'installais devant le bureau de Road en attendant qu'il sorte tous les papiers et qu'il débale toutes les banalités qu'il allait devoir m'apprendre...


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/05/2015
Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: